Instagram

Follow me !

Lifestyle

& puis, nous sommes quatre…

26 juillet 2018
Chicky Tahiti Maelys

Vous le savez surement depuis un moment mais j’ai donné naissance à ma petite à la fin du mois de mai. Je ne vais pas étaler tous nos faits et gestes car je tiens à ce que certains moments restent juste entre mon Homme et moi. Mais dans l’ensemble, tout s’est bien passé 🙂

3 heures après notre arrivée à la clinique, notre puce était dans nos bras… et qu’elle était belle !
De beaux cheveux, le nez de maman, les yeux de papa… la petite Maelys pleine de vie !

J’ai pleuré.
De joie de pouvoir enfin rencontrer ma fille et prendre ma merveille dans mes bras.
De surprise en me demandant pour la seconde fois comment est-il possible que nous puissions concevoir un être vivant à la fois identique et différent de nous… Dans ce genre de situation, ça me dépasse complètement et c’est ce qu’on pourrait appeler le « miracle de la vie », mon deuxième miracle.

***

Avec l’arrivée de la petite puce durant cette période de l’année, il nous a fallu revoir entièrement notre organisation par rapport à mon grand (école, percussions, spectacles de fin d’année, etc.), ma reprise d’activité seulement un mois après sa venue au monde, prendre en compte les événements culturels que nous couvrons et dont nous faisons la promotion chaque année, essayer tant bien que mal de boucler nos projets personnels…

Entre les soirées du Heiva des Écoles (que j’ai pas fait lol), le passage sur scène de Manua pour ces percussions avec Papi Teupoo, le spectacle de fin d’année de l’école, le guide des thèmes des groupes de danse du Heiva 2018, le guide du Farereira’a 2018, les soirées de concours du Heiva (j’en ai fait une !), les soirées des Lauréats et Taupiti, les 3 jours de partage avec les étrangers durant le Farereira’a, ma séance photo de couple et mes deux mariages… & nous avons survécu à un mois et demi intensif !

***

Bien évidemment, nous n’aurions pas pu faire tout cela sans une aide extérieure. Un grand merci à nos amis et à la famille venus en renfort pour garder la puce, et surtout à ma maman, mamie poule, d’avoir gardé la petite plusieurs soirs de suite.

    Laisser un commentaire :

    Partagez51
    Tweetez
    Enregistrer
    51 Partages